Rejoignez-nous

Nutriments : le thé de vers

Dans la série « je donne quoi à manger à mes plantes ? » voici une nouvelle potion magique qui fera peut être votre affaire. Après le purin d’ortie et le purin de consoude, passons maintenant au thé de vers !

Mais késako ??! Du thé de vers ?? 😮

Alors tout d’abord, si vous fonctionnez comme le commun des mortels, ne cherchez pas dans votre cuisine, il n’y en aura pas. Pour comprendre ce que c’est, il faut s’intéresser à une technique qui se développe de plus en plus : le lombricompostage !

Ok super, mais c’est quoi le lombricompostage ??

Et bien ça ressemble à ça :

Le lombricompostage permet de valoriser vos déchets organiques. Je m’explique. Dans un bac étudié à cet effet, vous déposez vos déchets quotidiens (épluchures de fruits et légumes, cartons, coquilles d’œufs, marc et filtre de café etc…). Attention, ça ne fonctionne pas avec tous les déchets ! Des vers sont présents dans ce bac. Ils travaillent pour vous en transformant vos détritus en compost très riche et en engrais liquide. Tout cela gratuitement et sans odeur ! Et oui, sans odeur donc vous pouvez le faire en intérieur ! Un élevage de vers à domicile ! 🙂

Pour comprendre le fonctionnement, regardez la photo, y pas plus clair !

Le thé de vers, c’est ce liquide (le jus) qui s’écoule dans le fond de votre lombricomposteur. Il provient essentiellement de l’eau contenue dans vos déchets. Il est chargé d’éléments nutritifs, minéraux et oligo-éléments assimilés lors de l’écoulement dans le lombricompost. C’est une réelle manne de nutriments divers et variés à domicile et 100% naturels !

Ce produit est très complet en nutriments et peut être utilisé tout au long de la vie de votre windowfarm, que se soit en croissance ou en floraison. Maintenant, il ne faut pas oublier que la composition du thé de vers dépendra des déchets digérés par les vers. On ne peut donc pas attribuer de NPK à cette potion magique car sa composition est très irrégulière. Les experts préconisent de le diluer. Les fourchettes vont de 1/3 de thé de vers 2/3 d’eau de pluie, à une dilution à 10%. Comme vous voyez, d’un contenu à un autre, le résultat n’est pas le même.

Si vous êtes tenté d’en construire un par vous-même, voici un petit mode d’emploi :

Et si vous souhaitez plus d’infos sur le sujet, je vous invite à taper lombricompost sur google et vous obtiendrez tout plein d’infos comme ici, ici ou ici (c’est d’ailleurs de là d’où vient la photo du schéma 🙂 ).

Au début de l’aventure widowfarm, ce fut mon premier choix de nutriments. Malheureusement je n’ai pas trouvé d’adepte dans mon entourage donc je suis partie sur d’autres idées. J’aurais pu fabriquer un lombricompost et me lancer dans l’aventure c’est vrai… C’est assez tentant de jouer l’alchimiste avec des déchets et des vers pour obtenir une substance nutritive idéale 😎 Mais bon, gérer un écosystème à domicile ça prend du temps et j’ai déjà mon monde merveilleux windowfarmien à m’occuper ! 🙂 Alors si vous avez des infos sur son utilisation : je suis preneuse ;).


Vous pourriez aimer

5 Commentaires

  • Sid_flower  23 décembre 2013 à 15:13

    Hello, en fait l’utilisation de thé de vers comme seul amendement dans un système hydroponique n’est pas si simple! D’après ce que j’ai pu lire le Ph est basique contrairement a se que l’on pourrait croire (j’ai lu des mesures à 9.5). Ajouté à de l’eau de conduite ou déminéralisé, on aura donc un ph basique (au alentour de 8 selon le pouvoir tampon de l’eau choisie) l’assimilation des nutriments par les racines est donc très difficile (ph le plus rependu pour les plantes —> 6.5).

    Il est sans doute possible après correction du ph d’avoir de bon résultat, mais on se retrouve a jouer au chimiste et sortons donc de la démarche « écolo » et « Do it Yourself » que l’on voulait prendre a la base.

  • Ludovic Lafrance  7 février 2016 à 20:33

    Cette article décrit non pas le thé de vers, mais plutôt le lixiviat. Tout à fait différent. Le thé de vers est une concoction de vermicompost, d’eau et de mélasse avec laquelle on injecte de l’oxygène pour multiplier les micro organismes.

  • Transition Verte  26 février 2016 à 14:36

    Merci Ludovic pour avoir souligné l’erreur ! Je rectifierai avec vos informations tout en précisant que le terme « thé de vers » est souvent mal employé !

  • Laetitia2b  13 avril 2016 à 17:48

    Bonjour,
    J’ai entendu dire que l’on pouvait mettre les orties ayant servis a la fabrication d’un purin dans un composteur (que c’était un activateur) mais avez vous essayer d’en mettre dans un lombricomposteur ???
    Je ne voudrais pas tuer mes vers :,-(
    Précision c’est un purin de 3 jours pour traiter que j’ai fait.
    Merci d’avance !

  • Transition Verte  17 avril 2016 à 14:23

    Bonjour Laetitia,
    N’ayant jamais fait le test, je ne peux malheureusement te répondre. Je ne voudrais pas engendrer de catastrophes !
    Par contre si tu obtiens la réponse, je serai bien curieuse de la connaitre !

Laissez un commentaire

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.